24h PARIS #5

Candidat à la Mairie de Paris, je souhaite vivre et faire vivre Paris, de jour comme de nuit.

Ainsi, régulièrement, je vais, pendant 24 heures, à la rencontre de celles et de ceux qui font Paris chaque jour.

Cette démarche inédite est à l’image mon projet pour la Ville Lumière : elle mêle proximité, écoute, dialogue, enjeux stratégiques et sujets quotidiens.


___________________________


Comme de coutume, c’est au café Lakanal, à Denfert-Rochereau (14e), que nous avons commencé cette 5e édition. Situé avenue René Coty, cette brasserie est ouverte de 5 heures à 2 heures. En prenant un bon petit déjeuner avec mon équipe, j’ai assisté à un chassé-croisé de Parisiennes et de Parisiens commençant leur journée et d’autres faisant une dernière halte avant d’aller se coucher et commencé à prendre le pouls de notre ville.

Direction ensuite la Protection Civile Paris Seine (PCPS) dans le 15e arrondissement. Nous avons été accueillis par des bénévoles et des salariés investis et passionnants qui nous ont présenté les trois actions principales de l’association : les opérations de secours, la formation au secourisme et l’aide aux plus fragiles. C’est un engagement citoyen de tous les jours pour les 900 bénévoles de la PCPS. Ils étaient, comme toujours, sur le qui-vive pour la Fête de la musique et pour toutes les autres festivités à venir.

Après cette première visite, j’ai plongé dans l’effervescence du marché Ornano, dans le 18e, à l’autre bout de la ligne 12. Sur ce marché historique (qui existe depuis 1873), j’ai pu discuter avec les commerçants et les habitants autour de la voirie, des déchets ou de la gestion des marchés : autant de sujets à travailler pour faire de Paris une ville douce !

Nous avons ensuite été accueillis par Pierre Barthel, luthier depuis 1974, qui nous a ouvert sa boutique et son atelier, rue de Rome, dans le 8e. Les échanges avec son équipe de passionnés, de véritables chirurgiens des violons, altos et violoncelles, ont été d'une grande richesse : transmission des savoir-faire ancestraux, passion de la musique, problématiques de logements...

En fin de matinée, nous avions rendez-vous avec les Ateliers d’artistes de Belleville, association réunissant plus de 250 artistes de ce quartier emblématique du nord-est de Paris. Ce quartier porte bien son nom, avec ses petits coins de verdure et ses œuvres artistiques qui se détachent de temps en temps des façades à l’allure campagnarde. L’AAB aide les artistes à continuer d’exercer leur art et d’autres à s’installer dans le quartier, une action indispensable pour que Paris soit une ville toujours aussi bouillonnante, passionnante, innovante et ouverte sur le monde. Entre les portraits qui évoluent au fil du temps de Mahmoud Halabi, les objets en porcelaine d’Anne Basaille et le monde passionnant et innovant du mapping vidéo de Milosh Luczynski, entre autres, voilà un moment d’immersion artistique unique !

Nous avons ensuite filé direction le formidable Ground Control, près de la gare de Lyon (12e) pour un déjeuner sous le signe de la culture et du patrimoine, aux côtés de quelques unes des personnalités ayant soutenu ma candidature pour la Mairie de Paris.

L’après-midi a commencé par une visite de l’Hôpital Armand Trousseau avec de riches échanges avec le personnel soignant et la direction de l’établissement, des professionnels dont on ne peut qu’applaudir l'engagement. La Fête de la musique a franchi les murs de l’hôpital avec l’association Armand Rêves d’Enfants qui a comme objectif de rendre les séjours des enfants plus agréables et organise des manifestations culturelles in situ.

Puis, nous avons assisté au concert de la Garde républicaine à la caserne des Célestins dans le 4e arrondissement. Merci d’avoir ouvert vos portes et fait découvrir vos talents aux Parisiennes et Parisiens à l’occasion de la Fête de la musique !

Pour se ressourcer et attaquer dignement la dernière ligne droite, l’équipe s’est arrêtée à la Nouvelle Seine pour un dîner divin bercé par les flots de notre fleuve !

Nous avons commencé notre « Villanuit » par un endroit mythique dont l’histoire est intimement liée avec celle de Paris : le Caveau de la Huchette, temple du jazz sis dans le 5e arrondissement. Puis nous avons arpenté les rues environnantes, au gré des concerts de rue et des ambiances des bars!


___________________________


Vivre Paris de jour comme de nuit, c’est rencontrer tous les protagonistes qui font la Ville Lumière. Bénévole de Protection civile et personnel de santé, commerçant sur les marchés et artiste, chacune et chacun contribue à faire vivre Paris, à toutes les heures du jour et de la nuit.