Cédric Villani interrogé sur l'autisme dans Quotidien

Communiqué de Cédric Villani suite à l’émission Quotidien

Dans une interview diffusée le 27 novembre 2019, Cédric Villani était interrogé par le journaliste Paul Larrouturou (Quotidien) sur la question de l’autisme. Suite aux nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, le candidat a la Mairie de Paris a tenu à apporter des clarifications par le biais d’un communiqué de presse.

L’émission Quotidien, diffusée hier soir à 20h, a causé de très nombreuses réactions. J’ai été très touché par les nombreux messages de soutien que j’ai pu recevoir depuis cette diffusion.

Je tiens à préciser qu’à aucun moment je n’ai été choqué par les questions posées par le journaliste Paul Larrouturou. Certes, les échanges ont été intenses et francs, mais amenés avec le plus grand respect.

La courte séquence postée sur les réseaux sociaux peut donner l’impression d’une question brutale et posée à la va-vite. Cela n’a pas du tout été le cas : la discussion a duré plus d’une heure. Les journalistes de Quotidien et mon équipe de campagne ont échangé la semaine dernière : je savais que le sujet de l’autisme faisait partie des thématiques de l’entretien. Si j’avais jugé les questions inconvenantes, j’aurais mis fin immédiatement à la conversation.

La question de Paul Larrouturou est en fait bien moins brutale que des rumeurs qui ont circulé sur moi ces dernières semaines. Je préférerai toujours les questions franches aux insinuations et rumeurs malveillantes.

Une question directe sur l’autisme ne devrait pas être vue comme stigmatisante, car l’autisme ne devrait pas être stigmatisé. Les réactions sur la séquence montrent qu’il reste encore du chemin à parcourir pour que ce sujet puisse être abordé de façon apaisée. Et si l’émission peut y contribuer, c’est très bien ainsi.

Cédric Villani,
Candidat à la Mairie de Paris