Le Paris de la démocratie active

La confiance dans les élus, dans les partis politiques, dans les institutions démocratiques est historiquement basse. L’abstention ne cesse de progresser, même pour les élections qui semblaient, jusqu’alors, intéresser le plus les Français. Les dernières élections ont été une heureuse exception. Les électeurs s’y sont d’ailleurs rassemblés autour de l’écologie.

Je souhaite faire de l’exigence d’un renouveau démocratique une des priorités de mon mandat.

Téléchargez le programme complet de Cédric Villani

Découvrez les 16 chapitres du programme de Cédric Villani

L’exigence d’un renouveau démocratique

Je créerai une Agora citoyenne de Paris, composée de citoyens tirés au sort, de représentants du monde syndical, associatif et scientifique. L'Agora sera notamment chargée d'inscrire des questions à l'ordre du jour du Conseil de Paris, d' examiner les pétitions reçues avant transmission au Conseil de Paris, de formuler un avis sur les projets de référendum et de consultation envisagés par la municipalité, d'évaluer le bilan carbone de la Ville ou de réviser les procédures d'attribution des subventions aux associations.

Je souhaite consulter les Parisiennes et les Parisiens, que ce soit par référendum ou par le biais de consultations moins formelles, sur les sujets structurants, notamment les plus grands projets d’urbanisme. Je m’engage, dès aujourd’hui, à organiser un référendum sur le sujet des rythmes scolaires.

Je crois nécessaire de regrouper les énergies au sein d’un unique laboratoire d’innovation civique et démocratique. Ce laboratoire, sur le modèle d’Etalab, contribuera à la promotion des sciences de la donnée et de l’intelligence artificielle au sein de l’administration. Il sera largement ouvert aux coopérations avec les acteurs de la société civile, et notamment avec les CivicTech qui s’emparent du numérique pour renforcer la participation des citoyens.