Débat à la fondation Abbé Pierre avec Cédric Villani et Anne Hidalgo

Logement : Cédric Villani présente ses propositions

Ce vendredi 31 janvier, Cédric Villani a participé au débat organisé par la fondation Abbé Pierre autour de la thématique du logement.

Lors d’une table ronde à laquelle participait Anne Hidalgo (Paris en Commun) et Danielle Simonet (Décidons Paris), Cédric Villani a dressé un constat de la situation du logement à Paris.

Plus de 10 000 Parisiens fuient la capitale chaque année, principalement pour deux facteurs : la dégradation du cadre de vie et l’inflation immobilière. Avec un prix d’acquisition qui dépasse les 10 000 euros le mètre carré, Paris est devenue une ville de segmentation sociale. Paradoxalement, plus de 240 000 logements sont vides ou sous-occupés (ce qui représente 17% du parc locatif) alors que 240 000 personnes sont en attente d’un logement social. Enfin, Paris intra-muros ne présente presque plus de foncier disponible (moins de 500 logements neufs en 2018) : il faut donc travailler avec les communes limitrophes, où la densité est trois à quatre fois inférieure.

Reconquérir des résidences principales dans Paris

Pour reconquérir des résidences principales dans Paris, Cédric Villani propose tout d’abord de réguler plus strictement les plateformes de location de type Airbnb. Il veut ainsi plafonner le nombre de nuités à 60 jours de façon à s’aligner sur des métropoles européennes telles que Amsterdam et Genève. Cédric Villani souhaite également renforcer la lutte contre les fraudes en renforçant les moyens des agents assermentés de la mairie de Paris.

L’augmentation de l’offre de logements en location à Paris passera également par une évolution de la fiscalité sur les résidences secondaires et les logements vides ainsi que par la création d’un pack 100% garanties financé par la ville (cautions, impayés, dégradations) qui incitera les propriétaires à remettre des logements sur le marché locatif.

Atteindre l’objectif de 25 % de logements sociaux dans Paris

Pour atteindre l’objectif de 25% de logements sociaux à Paris, Cédric Villani propose de créer 22 000 logements sociaux pour les classes populaires et moyennes en s’appuyant sur les trois levier que constituent la préemption, la construction et le conventionnement. Cet effort représentera un investissement de 1,2 milliard d’euros sur l’ensemble de la mandature. Ces nouveaux logements sociaux ne seront pas concentrés dans les 13e, 19e et 20e arrondissement où la proportion de logements sociaux est déjà bien plus forte que dans le reste de Paris.

Nous faciliterons l’accès des jeunes au logement avec 3 000 logements étudiants supplémentaires et une plateforme de mise en relation intergénérationnelle comme celle développée en Nouvelle-Aquitaine (« Un, Deux, Toît »).

Investir dans la qualité des logements

Nous investirons dans la qualité des logements en multipliant par dix le rythme de rénovations thermiques dans les copropriétés privées, en simplifiant les dispositifs actuels d’aide à la rénovation thermique et en fixant aux bailleurs sociaux des objectifs ambitieux de rénovation et d’entretien du parc social.

Offrir des logements abordables avec les communes limitrophes

Nous développerons l’offre de logements abordables avec les communes limitrophes en incitant les bailleurs sociaux parisiens à se regrouper ceux des communes limitrophes. Pour financer ces opérations, nous cèderons 20 000 logements détenus par les bailleurs sociaux parisiens en dehors de la première couronne aux Offices Publics de l’Habitat (OPH) locaux.

JE SOUTIENS LA CAMPAGNE DE CÉDRIC VILLANI

Faites un don pour financer la campagne de Cédric Villani

Je fais un don