Paula Forteza

Paula Forteza est la cheffe de file de Cédric Villani pour le 19ème arrondissement de Paris. Elle est député LREM de la 2e circonscription des français de l’étranger et porte-parole de Cédric Villani.

Paula Forteza, 33 ans, est députée LREM de la 2e circonscription des Français de l’étranger (Amérique latine et Caraïbes) et porte-parole de Cédric Villani.

Née en France, elle a grandi en Argentine de parents argentins. Elle travaille au sein du gouvernement de la ville de Buenos Aires, puis se lance dans une expérience entrepreneuriale avant de rentrer en France pour poursuivre ses études à Sciences Po. En 2015, elle rejoint la mission Etalab rattachée au Premier Ministre. Entrée dans le numérique par le prisme de la modernisation de l’action publique, elle s’intéresse particulièrement à l’ouverture et la réutilisation des données, permettant notamment l’émergence de nouveaux services, la transparence et le développement de la participation citoyenne.

Forte de cette expérience, elle s’attache à faire du numérique une opportunité et une valeur ajoutée. Elle s’engage notamment pour une meilleure régulation et le respect de la vie privée des utilisateurs. Elle milite également pour la promotion des femmes dans le secteur et s’intéresse particulièrement aux nouveaux outils de la civic tech permettant de renouveler la démocratie.

Dans son activité parlementaire, elle s’investit sur les textes de loi pour poser les jalons d’un numérique éthique, ouvert et décentralisé. Elle a ainsi été rapporteure pour la loi sur la protection des données personnelles visant à intégrer au droit français le RGPD. Elle a aussi travaillé sur la régulation et la transparence des géants du numérique pour favoriser l’émergence d’un marché basé sur la concurrence loyale et l’innovation.

En avril 2019, elle a été mandatée par le Premier ministre pour une mission sur les technologies quantiques afin de proposer une stratégie nationale sur le sujet. Elle met un point d’honneur à faire du numérique un outil pour ouvrir et moderniser l’Assemblée nationale, et ainsi retisser le lien de confiance avec les citoyens. Elle a ainsi mis son agenda en ligne, ses frais de mandat en open data et elle propose un espace de collaboration avec la société civile lors de son bureau ouvert hebdomadaire.

Découvrir tous les chefs de file de Cédric Villani