Vivre son orientation sexuelle et son identité de genre à Paris

Vivre son orientation sexuelle et son identité de genre à Paris

Dans une interview à Têtu et Loopsider, Cédric Villani a présenté ses propositions pour les personnes LGBTQI+. Le candidat à la Mairie de Paris veut faire de Paris une ville fière de ses différences, une ville refuge où chacune et chacun est respecté et peut vivre librement, en toute sécurité, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre, réelle ou supposée.

Cédric Villani renforcera les moyens accordés aux associations engagées pour les personnes LGBTQI+, que ce soit en matière de locaux ou de moyens matériels et financiers, afin de les aider à pérenniser et développer leurs actions. La Ville de Paris ne devra plus pratiquer une coordination de façade mais faire davantage confiance aux associations qui agissent sur le terrain, dans un esprit de dialogue constant. Le budget accordé par la Ville pour les questions LGBTQI+ sera augmenté : Paris, réputée ville de la liberté et de l’égalité dans le monde entier, deviendra la grande capitale des fiertés, à l’image de villes internationales comme Reykjavik, Montréal ou San Francisco.

Un nouveau Paris ouvert, inclusif et fier de ses couleurs

Cédric Villani développera avec les associations, les services médico-sociaux et tous les acteurs de la Ville de grandes campagnes de sensibilisation pour mieux lutter contre les discriminations et les LGBTQI+phobies. Il souhaite que la Marche des Fiertés puisse avoir lieu dans tout Paris et sa métropole. Il veut, par ailleurs, préserver et valoriser le patrimoine culturel historique du Marais, développer, dans tout Paris, une politique d’œuvres d’art urbain autour des personnalités LGBTQI+ parisiennes et nommer davantage de lieux (rues, installations sportives…) d’après des personnalités LGBTQI+. Il permettra la création du centre d’archives LGBTQI+ dans un lieu suffisamment vaste pour que le traitement de ces archives ne soit pas exposé à la dispersion, l’invisibilisation et la dépossession. Ce centre sera cogéré par les associations initiatrices du projet et les autres partenaires institutionnels et universitaires. Enfin, il œuvrera pour que le projet de création d’un monument LGBTQI+ aboutisse au plus tard début 2021.

À l’école, Cédric Villani veut garantir un accueil bienveillant et non discriminatoire. Les enseignants et l’ensemble du personnel seront formés pour permettre un accueil respectueux de toutes les familles, et les sensibiliser aux différentes formes de discriminations, en particulier celles liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Avec le milieu associatif, il développera davantage de programmes d’information et de sensibilisation, notamment lors des temps périscolaires, pour que les enfants apprennent dès le plus jeune âge le respect de l’égalité entre tous, quelles que soient les origines ou l’identité de genre. Un programme de lutte contre le harcèlement scolaire sera mis en place et des campagnes de sensibilisation sur les infections sexuellement transmissibles seront menées dans les collèges et lycées.

Les employés municipaux seront mieux formés pour garantir dans toutes les administrations parisiennes le respect dans l’accueil et l’accompagnement de toutes les familles. Les prénoms d’usage pourront être utilisés dans toutes les démarches administratives de la Ville. Les couples hétérosexuels et les couples de même sexe auront une égalité de traitement et d’accès aux aides et actions sociales, quel que soit leur statut marital.

Un logement et des soins pour chacune et chacun

Une des grandes priorités de Cédric Villani sera de transformer en profondeur le système d’hébergement d’urgence, aujourd’hui à bout de souffle. Il travaillera avec les associations pour que le nombre d’hébergement réponde enfin aux besoins réels et aboutisse à des solutions pérennes, tout particulièrement pour les mineurs en danger. Il s’engage à ce qu’aucun enfant à Paris ne dorme à la rue. Il aidera les associations à employer et former les personnels sociaux et médicaux nécessaires pour accompagner les personnes ainsi logées et leur donner les moyens pour se reconstruire.

Pour améliorer l’accès aux soins et à la prévention, notamment pour les migrants LGBTQI+ et les travailleurs et travailleuses du sexe, Cédric Villani travaillera en lien étroit avec les associations. Des Cartes Pro Santé seront délivrées pour que les véhicules de soins associatifs puissent se garer facilement, au plus près des personnes auxquelles elles viennent en aide. Dans chaque arrondissement, un accompagnement, des soins et des tests de dépistage seront accessibles à tous, notamment dans les centres de santé municipaux, dont 10 seront crées d’ici 2026.

Pour lutter contre les discriminations dans le sport et promouvoir les valeurs de respect, égalité, diversité et partage, Cédric Villani veillera à ce que les clubs et associations qui agissent en faveur des personnes LGBTQI+ puissent se développer. L’engagement des clubs sportifs dans la lutte contre les discriminations, et notamment les discriminations LGBTQI+, sera pris en compte pour l’attribution des subventions et des créneaux disponibles. Le Tournoi international de Paris (TIP) sera davantage mis en valeur. Par ailleurs, l’inclusion sera une priorité pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Un Nouveau Paris protecteur de chacune et chacun

Malgré des progrès dans la reconnaissance des droits, l’homophobie et la transphobie décomplexées demeurent : les actes et propos LGBTQI+phobes ne font que croître. La lutte contre la haine et les discriminations seront au cœur des actions de la Police municipale que Cédric Villani créera dès les premiers jours de son mandat. La garantie d’une ville apaisée passera par une présence accrue sur le terrain de ses agents, qui seront spécialement formés à l’accompagnement des personnes confrontées au harcèlement de rue, à des discriminations ou des violences LGBTQI+phobes, sexistes ou racistes.

Une application mobile sera créée pour permettre de signaler en temps réel les actes LGBTQI+phobes et toute forme de discrimination. Ceci permettra de mieux cartographier ces actes et les réprimer. En plus du signalement, les personnes victimes pourront choisir de recevoir une assistance par téléphone ou de demander l’intervention de secours. Selon leur géolocalisation, l’application proposera la liste des centres d’accueil associatifs, de lieux refuges ainsi que les centres de soins de premier recours. Un grand réseau d’établissements refuges (commerces, bars, cafés, hôtels…) sera ainsi créé pour permettre aux personnes harcelées dans la rue de trouver un espace d’accueil sûr en attendant les secours. En cas de violence, un circuit de prise en charge rapide sera proposé, en lien avec les forces de l’ordre et les associations, pour que la personne victime soit hébergée, si nécessaire, reçoive une assistance médicale, psychologique, juridique et administrative et que l’agresseur soit condamné.

Découvrez les réponses de Cédric Villani au questionnaire du Centre LGBTQI+ et l’Inter-LGBT.

JE SOUTIENS LA CAMPAGNE DE CÉDRIC VILLANI

Faites un don pour financer la campagne de Cédric Villani

Je fais un don