Lettre 14

Lettre de Cédric Villani aux habitants du 14e

C’est tout près, dans le 5e arrondissement, que j’ai commencé ma carrière scientifique, il y a près de trente ans, et que j’ai dirigé l’Institut Henri-Poincaré. La vie m’a également mené à Lyon, à Orsay, à la Commission européenne et dans les universités du monde entier, mais mon pôle magnétique est à Paris.

Et c’est ici, dans le 14e, tout près du cimetière du Montparnasse, que j’ai choisi de m’installer après mon élection à l’Assemblée nationale. Tradition culturelle, villages accueillants, sensibilité écologique : l’arrondissement de François Arago, de Kiki de Montparnasse, de Renaud et d’Agnès Varda a tout pour me séduire.

Cette fin de campagne municipale parisienne, je la consacre entièrement au 14e. Ce sera le terrain de ma vie et de mon engagement pour les années à venir.

Fils d’enseignants, j’aime passionnément transmettre. Père de deux enfants, je commence toujours par me poser la question de ce que nous bâtissons pour eux. Ces principes me guident au quotidien.

Le 14e réclame une organisation rationnelle et apaisée, à l’opposé de la circulation étouffante de l’avenue du Général-Leclerc et des pistes cyclables erratiques, trop souvent réduites à quelques maigres signes sur une voie en contresens.

Le 14e a besoin qu’on soutienne l’éducation de ses enfants. À deux pas de l’Observatoire, de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, de la Société des Gens de Lettres, de la Cité universitaire et de leurs richesses scientifiques, artistiques et culturelles ouvertes sur le monde entier, comment accepter que nos jeunes élèves du lycée François-Villon ou du collège Giacometti manquent de perspectives ?

Le 14e sera le terrain de ma vie et de mon engagement pour les années à venir

Le 14e veut que sa tradition écologique produise des actes. Pour notre bien-être et celui de notre planète, nous devons y favoriser l’accès aux jardins, développer une trame verte, réserver des places de parking pour dégager les rues, lutter contre la pollution invasive. Il nous faut revoir en urgence tous les plans d’urbanisme délirants, pris avec la complicité des Verts de l’arrondissement, qui visent en réalité à détruire des espaces verts ! Comment accepter un immeuble de 8 étages sur le site unique du Jardin des Sœurs Franciscaines, impasse Reille ? ou 600 logements qui doublent la densité du site de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul ?

Le 14e a une forte tradition associative. Alors pourquoi y tolérer plus longtemps le défaut de consultation qui y règne depuis des années, tous ces projets hâtivement ficelés, ces concertations factices organisées après des décisions absurdes ?

Un exemple : la suppression des feux tricolores à Pernety, à deux pas d’un centre de formation de jeunes non-voyants !

Le 14e est un arrondissement fracturé, et la crise du Covid a cruellement souligné ces inégalités sociales. Nous avons pour devoir de développer en urgence l’économie locale, les équipements numériques et les commerces de proximité, particulièrement dans le sud de l’arrondissement.

Depuis 2001, la majorité actuelle tient les rênes de notre arrondissement qui reste à la traîne des décisions et des investissements de la mairie centrale. Le 14e mérite son renouveau démocratique, son nouveau souffle écologique, son grand projet de solidarité. Les sciences et la culture doivent y participer pleinement au projet de la société. C’est pourquoi j’ai choisi d’y maintenir ma candidature, indépendante, au service des Quatorziennes et des Quatorziens, loin des logiques de partis.

Je consacrerai toute mon énergie et mon expérience à ce renouveau, à la mairie du 14e comme au conseil de Paris. Comptez sur mon engagement constant à vos côtés.

Rejoignez la campagne de Cédric Villani et Isabelle Saporta pour le 14e

Découvrez la liste du Nouveau Paris 14

  1. Cédric Villani, député et candidat à la Mairie de Paris
  2. Isabelle Saporta, 43 ans, journaliste
  3. Félix de Vidas, 31 ans, élu d’opposition et fondateur d’une école de langue
  4. Magali Vergnet Covo, 59 ans, ingénieur conseil
  5. Laurent Haddad, 50 ans, enseignant formateur
  6. Florelle Henry, 28 ans, juriste
  7. Cédric Le Dars, 47 ans, ingénieur, gérant d’entreprise
  8. Armelle Malvoisin, 48 ans, journaliste
  9. Grégoire Fève, 23 ans, étudiant
  10. Marie-Noëlle Guéry, 68 ans, rédacteur secteur bancaire
  11. Benjamin Weinberger, 43 ans, entrepreneur
  12. Fadia Rostane, 23 ans, étudiante
  13. Frédéric Almaviva, 51 ans, comédien et artisan d’art
  14. Chantal Bourguignon, 70 ans, retraitée
  15. Eric Collet, 59 ans, directeur de centre de rétention administrative
  16. Sibylle Blumenfeld, 51 ans, directrice administrative et financière
  17. Andreas Westerwinter, 50 ans, nationalité allemande, ancien diplomate
  18. Béatrice Lambert, 38 ans, étudiante
  19. Benoît Calatayud, 34 ans, cadre en banque publique
  20. Tunis Theurier, 66 ans, directrice d’école
  21. Julien Sérès, 40 ans, chef de projet informatique
  22. Lucile Bourquelot, 84 ans, retraitée
  23. Christophe Cortial, 52 ans, cadre
  24. Lali Barrenechea, 49 ans, conductrice de métro
  25. Yannick Christophe Debain, 52 ans, comédien
  26. Nathalie Columelli, 55 ans, formatrice
  27. Michel Goldstein, 58 ans, journaliste
  28. Sylvie Guessab, 48 ans, enseignante chercheur
  29. Jean-Pierre Buffi, 83 ans, nationalité italienne, architecte
  30. Raphaëlle Picot, 53 ans, chercheur, ingénieur
Cédric Villani - Le Nouveau Paris

Le projet de Cédric Villani pour le 14e

La majorité actuelle tient les rênes du 14e depuis 2001.

En 20 ans, les projets immobiliers se sont multipliés aux dépens des espaces verts, les inégalités se sont accrues entre le nord et le sud du 14e; la sécurité, la circulation et la propreté se sont dégradées. L’arrondissement a manqué d’ambition et de concertation !

Le 14e a besoin d’un renouveau démocratique, d’une vraie écologie urbaine, de développement des sciences et de la culture. Pensons Paris en grand tout en protégeant nos villages !

Et après l’épreuve du COVID, il y a urgence absolue au soutien de l’économie, de la solidarité, de l’éducation.

Pour porter mes valeurs avec plus de force, j’ai choisi de main- tenir ma candidature indépendante, au service des habitants plutôt que des partis. À la Mairie du 14e, au Conseil de Paris, je mettrai toute mon énergie pour faire entendre votre voix.

Mes 5 priorités pour le 14e

1) Pour l’écologie réelle : Arrêter et réétudier avec les riverains les projets immobiliers qui bé- tonnent le 14e et accroissent le trafic automo- bile et camion (Saint-Vincent-de-Paul, Reille, Dumoncel, Montparnasse, Gaîté…), développer une nouvelle trame de biodiversité en proté- geant et ouvrant nos espaces verts (René Coty, La Rochefoucauld…), verdir les places (Basch, Catalogne, Droits de l’Enfant…), accélérer les ré- novations thermiques, s’engager pour le bien- être animal.

2) Pour des quartiers apaisés et bien organisés : Réviser les plans de circulation, nettoyer et sé- curiser nos rues (porte de Vanves, bd Brune, Moulin de la Vierge, Gergovie), réinvestir nos parkings souterrains, aménager de vraies pistes cyclables protégées pour réconcilier cyclistes et automobilistes. Réorganiser la porte d’Orléans et la place Denfert-Rochereau, rétablir les feux et arrêter les expérimentations dangereuses

3) Pour la démocratie et la justice sociale : Donner du pouvoir aux conseils de quartier, en finir avec les fausses concertations publiques, développer les médiations, faire dialoguer ex- perts, citoyens et politiques. Revoir l’attribution des logements sociaux pour une vraie mixité.

4) Pour l’éducation, la culture et les sciences : En co-construction parents-enseignants, en coopération avec la Cité universitaire et de grandes écoles, développer le périscolaire, l’accès de toutes et tous aux sciences et les voyages scolaires en Europe. Des écoles rénovées, des cantines bio. Faire de La Ro- chefoucauld une cité éducative et culturelle (annexe du conservatoire, apprentissage numérique, ateliers des savoirs, expositions permanentes d’artistes, lieu de spectacles vivants)

5) Pour la solidarité : Tirer les leçons de la crise sanitaire, adapter la ville aux seniors, aux per- sonnes fragiles et en situation de handicap, ouvrir un guichet social unique, créer des maisons médicales de garde, soutenir le commerce de proximité, préempter les locaux vacants, accompagner les réseaux de lutte contre les inégalités et le chômage.

Le Nouveau 14e

  1. Aménager la traversée de la porte d’Orléans
  2. Créer des passerelles piétonnes et cyclables sur le périphérique
  3. Créer un centre associatif et culturel Porte d’Orléans
  4. Ouvrir des ateliers nature dans le bâtiment météo du parc Montsouris
  5. Apaiser la circulation autour du parc Montsouris
  6. Remettre à plat le programme immobilier avenue Reille
  7. Ouvrir la Cité Internationale et les autres institutions culturelles aux scolaires
  8. Stopper et rediscuter les travaux avenue René Coty
  9. Aménager une piste cyclable avenue du Général Leclerc
  10. Améliorer et végétaliser la place Victor et Hélène Basch
  11. Créer une maison de santé place des Droits de l’enfant
  12. Revoir à la baisse le projet immobilier rue Dumoncel
  13. Maintenir et aménager un espace ouvert square Gaston Baty
  14. Ouvrir les jardins de La Rochefoucauld au public
  15. Transformer l’hôpital La Rochefoucauld en cité culturelle
  16. Organiser la place Denfert Rochereau
  17. Augmenter les espaces verts et dédensifier le programme Saint-Vincent-de-Paul
  18. Sécuriser le carrefour Losserand-Pernety
  19. Sécuriser la petite ceinture et l’aménager en promenade cyclable
  20. Ouvrir les jardins de Sainte-Anne au public
  21. Requalifier les jardins de l’Observatoire
  22. Rénover les terrains de sport sous le métro sous le métro aérien
  23. Réactiver la fontaine et végétaliser la place de Catalogne
  24. Retravailler le projet Oasis avec les riverains
  25. Aider les théâtres et apaiser la rue de la Gaité
  26. Sécuriser les entrées d’immeubles sur le boulevard Brune
  27. Rénover les logements à Didot-Porte de Vanves
  28. Installer des locaux associatifs au stade Élisabeth et sécuriser ses abords  
  29. Implanter des commerces à la porte de Vanves
  30. Sécuriser la coulée verte Vercingétorix
  31. Créer une maison de santé dans le quartier Pernety
  32. Rénover le collège Paul Bert
  33. Rénover le collège François Villon et obtenir le label d’excellence « Cité éducative »
  34. Obtenir les moyens du label d’excellence « Cité éducative pour le collège Giacometti
  35. Rénover et tranquilliser le collège Jean Moulin
  36. Créer une halle de marché sur la place Ferdinand Bruno
  37. Créer une résidence intergénérationnelle rue des Plantes
  38. Tranquilliser les abords de la prison de la Santé

Téléchargez le programme de Cédric Villani pour le 14e arrondissement