Cédric Villani et Baptiste Fournier

L’agrandissement de Paris, c’est le sens de l’histoire

Dans une interview au Journal du Dimanche, Cédric Villani a présenté son projet d’agrandissement de Paris. Selon le candidat à la Mairie de Paris, cet agrandissement va dans le sens de l’histoire.

« L’échelle métropolitaine est une communauté de vie. Nombreux sont les ­Parisiens qui travaillent à l’extérieur et les non-­Parisiens qui travaillent dans ­Paris. On peut vivre en cœur de ville et avoir sa famille en dehors, et inversement » constate le candidat à la Mairie de Paris. Selon lui, il faut donc agrandir Paris et proposer aux 22 communes limitrophes de devenir de nouveaux arrondissements de Paris. « C’est le sens de l’histoire ! » estime Cédric Villani en prenant pour exemple les différentes vagues d’agrandissement connues par la capitale. Le dernier agrandissement de Paris avait d’ailleurs été évoqué par le candidat lors de son dernier meeting au Trianon : « En 1860, des communes comme Belleville, Charonne, La Villette, Auteuil sont devenus des quartiers de Paris. Chacune a conservé sa singularité et sa fierté, chacune a donné à Paris, outre son territoire, un supplément d’âme. »

Selon Cédric Villani, les problèmes d’embouteillages (la majorité des voitures circulant dans Paris aux heures de pointes viennent de la couronne), de pollution ou encore de logements ne pourront se résoudre qu’à l’échelle du Nouveau Paris.

L'agrandissement de Paris
Cédric Villani propose de créer un Nouveau Paris qui intègrerait 22 communes voisines.

Pour construire le Nouveau Paris, le candidat aux élections municipales estime qu’une réforme du statut des maires d’arrondissements est indispensable : « J’ai rencontré plusieurs maires de ­communes voisines, hors caméras. Ils disent – outre que la qualité de dialogue s’est dégradée récemment entre ­Paris et sa couronne – qu’il n’est pas question pour eux de venir se mettre sous la tutelle parisienne. Mais ils admettent que l’agrandissement de Paris va dans le sens de l’Histoire et qu’on peut en discuter. À une ­condition : que les maires d’arrondissement soient dotés de vrais pouvoirs. »

Une concertation sera donc lancée au lendemain des élections municipales avec pour objectif d’intégrer les 22 communes limitrophes d’ici à 2030. Dans l’intervalle, un Conseil du Nouveau Paris sera créé. Il réunira les maires d’arrondissement et ceux des communes voisines pour réaliser des projets communs en matière de logement, de déplacement, d’urbanisme ou de mutualisation de certains services municipaux : « Je propose un plan d’investissement à hauteur de 300 millions sur la mandature, financés sur le ­budget de la mairie de Paris –, grâce auquel la Ville pourra ­co-investir dans des réalisations en couronne : des ­crèches, des équipements ­sportifs, aux tarifs homogènes, mais aussi des logements. On ne se ­contentera pas des transferts issus de la ­péréquation, on financera des projets auxquels on aura réfléchi ensemble. Un ­Parisien pourra ainsi bénéficier des services publics de l’autre côté du périphérique, et ­vice versa. Tout le monde y gagnera dans sa vie quotidienne. »

JE SOUTIENS LA CAMPAGNE DE CÉDRIC VILLANI

Faites un don pour financer la campagne de Cédric Villani

Je fais un don