Sur le logement, il faut développer une politique métropolitaine

Sur le logement, le bilan de Anne Hidalgo est accablant

Cédric Villani a développé ses propositions en matière de logement sur France 3 Paris Île de France. L’ancien mathématicien a notamment estimé qu’il fallait traiter cette question en partenariat avec les communes de la métropole.

Les Parisiens sont préoccupés par la question du logement. En effet, le prix du mètre carré à l’achat a dépassé les 10 000 euros en moyenne et les loyers sont 3 fois plus élevés que dans d’autres métropoles européennes comme Berlin ou Bruxelles.

Lors de son meeting au Trianon du 11 décembre 2019, Cédric Villani avait déjà critiqué l’action de la municipalité en matière de logement : « En six ans, nous sommes passés des belles promesses à la plus terne des résignations », avait-il déclaré.

France 3 Paris, 16 décembre 2019

Cédric Villani a donc tenu à rappeler plusieurs de ses engagements tels que la réduction du nombre de jours pour les locations saisonnières de type Airbnb, l’encadrement des loyers ou encore l’augmentation de la surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Pour le mathématicien, cette décision se justifie par le nombre de logement vides dans la capitale. « Il y a tellement de logements vacants et de résidences secondaires à Paris, c’est plus de 200 000, c’est un sixième du parc locatif », a-t-il expliqué.

Cédric Villani a par ailleurs reproché à la Maire de Paris son absence de vision métropolitaine sur la question du logement : « Quand il s’agit de logement, il faut dire la vérité, on ne pourra pas répondre à toutes les demandes dans Paris intra-muros ». Le candidat à la Mairie de Paris a alors poursuivi : « Paris est tout petit, c’est un leitmotiv dans mon action. Là où la Mairie de Paris a tendu les relations avec la banlieue et avec la Région, je pense que c’est important de travailler ensemble ».

Cédric Villani propose donc que le futur office public foncier solidaire ne soit pas créé à la seule échelle de Paris mais puisse associer l’ensemble des bailleurs sociaux de la métropole. Le candidat souhaite également cofinancer des projets d’investissements pour renforcer les services publics locaux dans les communes limitrophes de Paris. « Maisons d’assistantes maternelles, les crèches, les écoles, les collèges, les commerces de proximité, l’accès à la culture, les espaces verts, les pistes cyclables — quand tous ces services seront bien développés, le logement en Couronne ne sera plus vécu comme un pis-aller, et nous pourrons considérer ces villes comme les futurs quartiers d’un Nouveau Paris, comme Belleville, Grenelle, la Villette ou Vaugirard le sont aujourd’hui » avait-il proposé lors de son meeting au Trianon.

JE SOUTIENS LA CAMPAGNE DE CÉDRIC VILLANI

Faites un don pour financer la campagne de Cédric Villani

Je fais un don