Cédric Villani dévoile ses premières propositions pour Paris

Dans une interview parue ce dimanche 8 septembre dans le Journal du Dimanche, Cédric Villani expose ses premières propositions pour Paris.

Cédric Villani entend réunir toutes celles et ceux qui sont prêts à se rassembler autour d’un projet éco-progressiste. Pour associer étroitement les citoyens à sa démarche, il propose d’innover « en intégrant dans nos listes, en position éligible dans les arrondissements, des citoyens tirés au sort parmi nos soutiens ».

Résolument tourné vers l’écologie, Cédric Villani propose des plans de végétalisation discutés avec les experts et les citoyens, des menus 100% bio largement issus de circuits courts dans les EHPAD et les écoles et de s’engager toujours plus pour que des rues « zéro déchets » voient le jour. Plus largement, « toutes les politiques publiques seront revisitées avec une nouvelle grille de lecture plus ambitieuse sur le climat et l’écologie »

Au cœur des préoccupations des Parisiennes et des Parisiens, la question du logement constituera un axe majeur du projet de Cédric Villani avec notamment l’application de l’encadrement des loyers, des programmes d’accession à la propriété reposant sur le découplage de la propriété et du bâti, et la recherche de solutions à l’échelle du Grand Paris.

Cédric Villani précise néanmoins qu’il ne s’agira pas de densifier d’avantage Paris : « Je ne pense pas que l’avenir de Paris soit à la construction de gratte-ciel, qui ne correspondent ni à l’esprit de la ville ni aux attentes des habitants en termes de qualité de vie. Tout comme Pierre-Yves Bournazel, je suis favorable à ce que le projet de Bercy-Charenton [comprenant six tours dans le 12e] soit réétudié. »

Découvrez l’interview de Cédric Villani dans le JDD